site de politique générale française
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Représentativité des syndicats

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
galea
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1006
Age : 70
Localisation : oradour saint genest
Emploi : retraité défense nationale
Loisirs : ex candidat présidentielle 2007
Date d'inscription : 01/11/2005

MessageSujet: Représentativité des syndicats   Sam 4 Nov - 2:55

Quelle degré de représentativité peut on accorder aux syndicats, alors qu'ils représentent que 9 % de travailleurs, tous syndicats confondus.

Je ne considère pas les syndicats comme étant une force de notre nation de nos jours. S'ils ont eu leur heure de gloire que je ne dénigre pas pour les congés payés, conditions de travail pénibles dans le siècle dernier, notre avancée en matière de conditions de travail a tellement évoluée, toute entreprise a son service d'hygiène et sécurité qui veille au bon déroulement des opérations pour éviter tout accident ou contusions.

Je sais très bien que nous avons et que nous aurons toujours des patrons peu scrupuleux de leur personnel, également, nous aurons également des ouvriers qui outrepasseront les consignes de sécurité, j'ai travaillé en "prévention" pas mal d'années pour en savoir quelque chose.

Les syndicats de nos jours n'ont plus le même rôle qui leur incombait, il y a des conflits plus souvent liés aux salaires qu'aux conditions de travail, nous avons pu voir l'an dernier le conflit de la SNCM qui a bloqué toute l'activité portuaire de Marseille et Fos Sur Mer. Cela est inacceptable, je ferai de manière à mettre en place des dispositifs pour que de tels faits ne se produisent pas. On n'a pas le droit de prendre un pays en "otage" sous pretexte que l'on obtient pas ce que l'on désire, et dans ce cas de la SNCM, il s'agissait plus d'un problème politique lié à une frange "autonomistes" que de problèmes réels. Il est tout à fait normal que l'on aille vers une disloquation d'une entreprise dans de telles situations.

Nos textes de loi sur le code du travail seront revus avec les dispositions que nous mettrons en place, il n'est pas question de privilégier les patrons sur les ouvriers ou vice versa. Nous ne pourrons mettre nos mesures en place que dans une osmose nationale et non en créant des divisions comme nous les vivons; prenons exemple sur l'Allemagne qui produit, vend et est compétitive, c'est dans l'ordre, la discipline qu'un pays fonctionne bien et non faire un pas en avant et deux en arrière. Notre pays se trouve déja en situation de précarité, nos mesures ne peuvent prétendre à laisser des syndicats ou groupuscules quelquonque venir mettre le grain de sable qui ferait capoter notre reprise économique, nos mesures vont dans le sens d'une vraie reprise économique et je le démontre en justifiant une baisse de salaire pour tout le personnel gouvernemental de moitié, président de la république compris, je montre que pour aller de l'avant et permettre au peuple de manger à sa faim, ( baisse de 4,6 points de notre TVA sur tous nos produits de consommation, baisse des charges patronales et salariales nous éviteront d'augmenter les salaires qui ne feraient qu'augmenter les charges patronales et n'est pas notre solution.

C'est une diminution du train de vie de l'Etat qui est plus que nécessaire, des éconolistes, des professeurs de science politique me donnent raison, Bruxelles fait fausse route actuellement et je m'engage à réviser nos accords avec l'cette Union Européenne qui est le fossoyeur de notre économie.

A chaque français, citoyen de comprendre que le bloquage d'une usine, d'un moyen de transport ou autre ne fait qu'affaiblir notre capacité nationale. Si nous continuons à voir la précarité augmenter, nous allons vers des années sombres ou le manque de pouvoir d'argent qui conduit à une mauvaise nutrition, les logements insalubres vont amener un retour de la tuberculose; cela, je ne pourrai l'admettre et ferai tout pour que notre peuple reprenne le goût de vivre serainement et non dans l'incertitude du lendemain ou la précarité.

Je souhaite simplement que les syndicats ou ce qu'il en reste comprendront que ce n'est que dans le calme que nous démontrerons notre valeur. C'est maintenant qu'il faut réfléchir aux dispositions que nous prendrons, je vous laisse la parole, exprimez vos désirs, j'y répondrai franchement.

_________________
ex candidat Présidentielle 2007
Mail :barracouda87@orange.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.france-2007.actifforum.com
 
Représentativité des syndicats
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA FRANCE après 2007 :: Profession de Foi pour les parrainages-
Sauter vers: